L'Instant Bien-Être 12/06/2022

La Souplesse

La Souplesse

Tous les Dimanches à 9h30 et à 14h, ainsi que le Vendredi à 8h34, retrouvez Nicolas, pour les conseils bien-être de Benoît Libran, le coach de PLAGE FM.


La souplesse est la qualité physique permettant de réaliser des mouvements avec la plus grande amplitude et aisance possibles, que ce soit de manière active ou passive.


LA SOUPLESSE EST UNE QUALITÉ PHYSIQUE


Et à ce juste titre, elle ne doit pas être laissée au dépourvue, associée dans son développement aux termes d’étirements ou d’assouplissements, visant les structures musculaires, articulaires et péri articulaires, la souplesse tient un rôle prépondérant dans la vie de l’athlète.


La souplesse est une qualité physique essentielle à développer et ce dont on peut être sûr à l’heure actuelle, c’est que :


Un sujet qui ne s’étire pas aura tendance à être plus raide musculairement et par conséquent, augmentera ces contraintes articulaires. Cela sera non seulement contre-productif à la performance sportive, mais de plus, cela aura tendance à favoriser le risque de blessures.


Elle améliore le rendement musculaire, accroît la précision et la coordination gestuelle.


Les muscles concernés par les étirements risquent moins les blessures lors de mouvements outrepassés.


Le travail de la souplesse améliore la conscience de son schéma corporel, facilite la récupération par un drainage lymphatique et veineux.


Pourquoi améliorer la souplesse


L’intérêt de la souplesse n’est plus à prouver de nos jours, néanmoins, pour que chacun comprenne bien les avantages d’entretenir et d’améliorer sa souplesse


ÉVITER LA COMPENSATION MUSCULAIRE Une bonne mobilité générale permet d’éviter la compensation musculaire. Toute limitation articulaire entraîne inévitablement une augmentation de la dépense énergétique musculaire pour compenser cette limitation. Une bonne souplesse générale est donc un élément important de la condition physique et contribue au bien-être de la personne.


Exemple :


Beaucoup de personnes de nos jours, se plaignent de douleurs situées notamment en bas du dos, cela est d’autant plus marqué avec l’âge. Ces douleurs sont dues généralement aux manques de souplesse au niveau des ischios-jambiers, ce manque de souplesse oblige le corps à compenser avec les muscles du « bas du dos » que sont les lombaires.


AUGMENTER L’EFFICACITÉ DU GESTE SPORTIF Augmenter l’efficacité du geste sportif tant au niveau de la technique que de la puissance. En effet, lorsqu’un muscle est étiré par le travail de son antagoniste, l’énergie est emmagasinée, puis restituée lors de sa contraction.


Ce phénomène est connu sous le nom de cycle étirement-détente. Une plus grande amplitude d’étirement permet donc d’obtenir un plus grand stockage d’énergie élastique et par là même une contraction musculaire plus intense. Ensuite, elle permet d’éviter les blessures qui pourraient être occasionnées par le geste sportif. Grâce à une grande mobilité articulaire, les muscles et les tendons seront sollicités au-delà de leur amplitude d’étirement maximale fonctionnelle et seront moins sujets aux dommages.


Exemple :


Une bonne souplesse au niveau du psoas permet une meilleure efficacité sur tout ce qui est mouvement où l’on va chercher à réaliser une flexion des genoux (squat, squat jump, etc. …) et par la même occasion, éviter les blessures.


DIMINUER L’APPARITION DES COURBATURES Elle limite également l’apparition des courbatures en faisant en sorte d’avoir des muscles moins « raides », plus sujets à de fortes tensions lors du travail excentrique dont on sait qu’il est à l’origine de ces courbatures. Néanmoins, une trop grande laxité de l’articulation peut survenir si l’entraînement de souplesse est mal mené. Il peut alors provoquer l’effet inverse, à savoir un affaiblissement de la stabilité de l’articulation, qui sera sujette alors à des pathologies récurrents (comme des entorses à répétitions par exemple).


Ceci implique que les personnes moins raides sont capables de réaliser des exercices d’une plus grande intensité, ou d’une plus grande durée durant les jours qui suivent une séance ayant provoquée des courbatures.


AMÉLIORATION DE LA VITESSE GESTUELLE En effet, un développement défectueux de la souplesse constitue un facteur limitant de la vitesse d’exécution maximale et de l’apprentissage des techniques, car elle accroît la dépense énergétique et facilite ainsi l’apparition de la fatigue.


CONSERVATION DE L’AMPLITUDE MUSCULAIRE Si l’on soumet un muscle à des étirements répétés, il conservera une plus grande longueur qu’au début, inversement, soumis à des contractions répétées, il peut se raccourcir et perdre de sa longueur initiale. La pratique sportive augmente notablement la tonicité musculaire.


La tendance va même à la rétraction par raccourcissement des fibres, avec limitation du jeu articulaire. Or un geste restreint dans son amplitude, entrave la mobilité globale, perturbe les combinaisons d’actions, parasite la coordination générale. C’est pourquoi les étirements permettent d’entretenir ou de restaurer toute la flexibilité dynamique des muscles.


INFLUENCE SUR L’ENDURANCE Plus la souplesse de l’athlète sera grande, plus ses efforts consentis pour réaliser un geste dans de grandes amplitudes seront moindres.

Écouter :

  • Bien-Être : La Souplesse
Les titres diffusés sur Plage FM
  • Christophe Maé & Ceuzany Pays des merveilles
    Christophe Maé & Ceuzany Pays des merveilles 02:09
  • Mimi Webb Ghost of you
    Mimi Webb Ghost of you 02:06
  • Shakira Addicted to You
    Shakira Addicted to You 02:03
  • Ed Sheeran Celestial
    Ed Sheeran Celestial 02:00
  • Célène Ennemie
    Célène Ennemie 01:57